.
 
Le forum ouvre ses portes
Nous espérons que vous allez bien vous amuser sur SBU ♥️
Top Partenaires
nos meilleurs copains du web ♥️

Partagez | 
 

 KIM YOON-JAE • Swan Lake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie

avatar

Bouille : Lee Tae-Min
Pseudo : Saku's
Messages : 77
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: KIM YOON-JAE • Swan Lake   Jeu 15 Sep - 11:48


Pseudo : Saku's.
Prénom : Marie.
Âge : Trop vieille ma bonne dame.
Où as-tu trouvé SBU : Je crois que je l'ai fait.
Tes suggestions : Yoonjae au pouvoir.
Un dernier mot : J'vous love.



Infos en pagaille

Nom(s) : Kim. Prénom(s) : Yoon-Jae. Âge : 24 YO. Né(e) à : Incheon, le 25/07/1992. Vit à : SF. Côté cœur : Catin célibataire. Et l'argent : Aisé. Un métier ? : Danseur étoile. Ou des études ? : Sans diplôme. Des passions ? : La danse, le rock, la bouffe. Trois choses détestées : Les hypocrites, le sexe avec les femmes et la maltraitance animale (oui, il bouffe de la viande, on se tait les vegans). Trois choses adorées : Cap'tain, la danse et le sport (et la bouffe)

Avatar : Lee Tae-Min
Groupe : SF's Lovers.
Un petit peu plus de choses sur toi
Il est maniaque • Il déteste les gosses • Il ne supporte pas qu'on parle de vomit • Il déteste les bd et les mangas mais adore lire • Sur scène, il est toujours beau et présentable, dans les soirées mondaines aussi (quoi que, un peu excentrique parfois), mais dans la vraie vie, il porte des sandales presque toutes l'année et s'habille… comme un fashion terrorist • Il ne boit jamais, ne fume pas • Il est homosexuel depuis toujours et n'a jamais aimé toucher aux femmes, il en baise parfois pour les faire investir, mais ça le dégoûte profondément • Il s'entraîne et fait du sport environ 12h par jour • Il peut manger pour 4 en un seul repas. C'est un véritable gouffre, il ne faut pas l'inviter au restaurant • Il a déjà été chassé d'un buffet à volonté après s'être resservi 10 fois • Il n'écoute pas de musique classique en dehors des entraînements ou des scènes, mais du bon vieux rock • Il adore les animaux, avant, il ne pouvait pas en avoir comme la troupe se déplaçait constamment, depuis le contrat avec SF il y a six mois, il a pris un chien, un berger australien du nom de Cap'tain qui répond parfaitement à tous les ordres possibles • Il est le pro des chaussettes AVEC les sandales • Il boit deux litres d'eau par jour • Il est obligé de se faire masser régulièrement • C'est un hyperactif qu'on mettait sous cachet à l'orphelinat, à cause de ça, il n'était pas vraiment adoptable • Il dort 5h30 par jour • Il adore porter du noir • Il ne supporte pas qu'on le touche sans raison valable • Il économise la moitié de ses gains • Il vit dans un petit appartement qui lui appartient • Il n'a jamais su trouver d'infos sur sa famille • Il ne regarde jamais la télé • Parfois, il écrit des petites lettres à un homme qu'il s'est autorisé à aimer durant trois jours et trois nuits à Los Angeles avant de les jeter à la poubelle. A quoi bon de toute façon ?

Ta ville
Je n'y suis que depuis six mois, mais c'est agréable. N'importe quelle ville est plus agréable à vivre que Incheon de toute façon, alors bon. ça m'énerve juste un peu de me faire appeler le Chinois à tout va et d'entendre les commentaires des gens qui pensent que je ne les comprends pas. Beaucoup d'Américains sont racistes en se prétendant juste patriotiques. Mais la ville en elle-même, oui, elle est bien, je n'ai rien à redire sur ça. Je suis tombé amoureux de l'océan je crois.
Tes voyages
Je ne pourrai pas citer tous les endroits que j'ai visité depuis mes 16 ans. Je n'ai fait que ça constamment. A vrai dire, je commençais à avoir le mal du voyage et à vraiment vouloir me poser un peu. Vivre, m'attacher à des lieux, avoir des endroits fétiches et ne pas être qu'un... fantôme là pour quelques jours ou semaines tout au plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie

avatar

Bouille : Lee Tae-Min
Pseudo : Saku's
Messages : 77
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Re: KIM YOON-JAE • Swan Lake   Jeu 15 Sep - 11:50

On a des choses à vous dire.

Des pas
Des chutes
Des pas
Des chutes
DES PAS
DES CHUTES

Un cri
La sueur
Un gémissement
La peur

Des rires
Des pleurs
Un sourire
Le coeur

La scène
La musique
Des pas
Des applaudissements

*****


Les perles de sueurs qui tombent sur son front, sa peau, puis ses yeux le brûlent un peu à cause du maquillage. Son torse se soulève de façon frénétique malgré sa maîtrise parfaite et son corps qui garde cette classe qui lui est propre. Jusqu'à ce que le rideau tombe, il ne bouge pas malgré les crampes dans ses mollets et ses orteils qui hurlent au scandale. Tout ce qu'il entend, c'est son sang qui bouillonne et tambourine à ses tempes. Tremblant, il se relâche enfin de sa position absolument inconfortable avant de se redresser lentement. Derrière l'épais rideaux rouges, les applaudissements vont bon train, comme à chaque fois. Il ne sourit pas, il a cette réputation de bitch doublée d'un requin ambitieux comme pas permis et qui semble n'être satisfait de rien. C'est faux, il est juste perfectionniste comme personne d'autre ici.

Passant une main dans ses cheveux blonds, il observe le metteur en scène plus loin, puis le directeur de la troupe avant de regarder le rideau s'ouvrir à nouveau sur le public enjoué et les musiciens qui saluent encore. Ils avancent alors, faisant de même, comme à chaque fin de représentation. Les roses pleuvent sur scène, parce que c'est une technique encore courante, vieillotte et il n'y voit aucun intérêt. Néanmoins, il ramasse une rose en voyant une étiquette après celle-ci, mise à son nom.

Les lumières s'éteignent, il lâche la main moite qui le tenait avant de s'essuyer sur son body, comme dégoûté de ça. Il part la tête bien droite et avance jusqu'à sa loge personnelle. Tout le monde se demande à quel point il peut sucer le directeur pour en avoir une. Déposant la rose, il commence alors à se démaquiller sagement, une vague musique en tête qui le fait taper du pied parfois, pour créer le rythme. La porte s'ouvre, se ferme, le verrou s'enclenche. Il regarde la silhouette qui vient vers lui et lui passe la main sur sa nuque humide. Un frisson lui échappe. « Ta main est glacée. » Il ne le dit pas d'un ton mielleux, mais autoritaire, il n'aime pas ce choc thermique. La main se dégage, se retire, mais non sans lui griffer un peu la peau.

Il gronde intérieurement, mais ne montre pas comme ça le fait chier. La main attrape la rose et un rire fin s'échappe d'une bouche à l'accent anglais. « Une admiratrice. » « Ou un admirateur » rétorque-t-il sans hésitation. Il sait que cette remarque va faire mouche et il n'a même pas besoin de lever les yeux pour le sentir furibond. « Tu… » La main revient, cette fois-ci pour se loger à l'arrière de son crâne et attraper ses cheveux blonds afin de les tirer, lui faisant basculer sa tête vers l'arrière afin que leurs regards se croisent. « Tu es à moi. Je te possède, est-ce clair ? » « Comme de l'eau de roche... » Il geint avant de recevoir un baiser au goût cigarette mentholée. Il déteste le tabac. Mordant la lèvre de son directeur, il se lève ensuite. « Je dois finir de me démaquiller, puis me doucher si tu veux toujours aller à la soirée après rencontrer tes investisseurs. » Un autre rire. Il soupire. « T'as hâte de les baiser? » Il avance et lui caresse la bouche avant de lui maintenir les joues fermement. « Sois docile avec eux, j'ai besoin de leur argent. » Il le relâche et s'en va, le laissant seul dans ses tourments. De rage, ses poings s'abattent sur un mur et il y dépose son front, grinçant des dents.

Se reprenant, il fait quelques pas vers sa coiffeuse, continuant son rituel en gardant sa prestance ordinaire. Il voulait être une étoile. Briller sur scène. Ne plus être un orphelin. Devenir quelqu'un. Il n'avait que 16 ans lorsqu'il est tombé sur cet homme charismatique. Deux semaines et il l'a suivi au bout du monde. Il l'a aimé. Ouais, il l'a aimé. C'était qu'un jeune voulant une meilleure vie. Il n'a pas compris de suite ce qui allait lui tomber sur le coin de la gueule. Alors, il l'a aimé avant de voir le loup sous le déguisement du gentleman. Il aurait dû se méfier, mais il voulait quitter Incheon. Il ne voulait rien d'autre. Et maintenant, il est une étoile doublée d'une pute que personne ne semble apprécier, ni même, essayer d'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
KIM YOON-JAE • Swan Lake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CXL]Blue Lake
» lunar lake
» [Skulltag (Shiga request)] Swan Fox
» Presentation de Swan
» Stahleck 2013 - mélée top 16 - greyjoy HoD corpse lake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Boarding Area :: Passeport & Identity :: You can fly-
Sauter vers: